Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Les travailleurs forcés de la Völklinger Hütte

C’est le chapitre le plus sombre de l’histoire de l’Allemagne : le nazisme. Pendant la Seconde guerre mondiale, alors que les soldats allemands étaient au front, dans les usines telles que la Völklinger Hütte, des hommes et des femmes mais aussi des enfants issus de plus de vingt nationalités travaillaient, sous la force, à la production d’armes de guerre. Semaines de travail harassantes, privations, punitions, violence, hébergement dans des baraquements, c’était leur quotidien. Pour leur rendre hommage, l’artiste plasticien, reconnu dans le monde entier, Christian Boltanski leur a constitué un mémorial. Difficile de rester insensible à cette atmosphère de lieu sacré forte en émotions.

Ça peut vous intéressé :

Un repas dans le noir

Un repas dans le noir

80 personnes ont tenté l’expérience de manger dans le noir. Les plats leur ont été servis par des non ou malvoyants à « La Petite Auberge » de Sarreguemines.

Lire plus »